Go to the Disabled Persons pageGo to contentGo to the menuGo to the search

Bpi photos

Page content

Fil d'ariane

Recherche

Search result:    <  Record 167/173    >

Vassilis Alexakis : d'une langue à l'autre

/ un film de Jean-Michel Mariou, Francine Raymond, réalisé par Variety Moszynski. - Production : Arte France, Les Films à Lou, 2001. - Vidéo numérisée, couleur , 78 min.
(Profils)
Sous-titré en français

Romancier, journaliste, dessinateur et cinéaste, Vassilis Alexakis est né à Athènes en 1943. Après un séjour de trois années à Paris au début des années 60, il s'y installe définitivement en 1968, mais ne cesse depuis de partager sa vie entre la Grèce et la France. Presque toute son œuvre, également, navigue entre ces deux cultures. L'écrivain parle de ce sujet avec humour, évoquant, à l'âge de dix-sept ans, son départ pour la France afin d'y poursuivre ses études. Écrire en français fut un choix qui s'est naturellement imposé à lui. Des citations extraites de «Paris-Athènes», ouvrage autobiographique, et de «La Langue maternelle» nous éclairent sur ce choix ainsi que sur les sentiments de culpabilité et de trahison qu'il a éprouvés plus tard pour avoir abandonné sa propre langue. Désormais, il écrit aussi en grec et il est son propre traducteur. Vassilis Alexakis est filmé à Paris, à Athènes, ou sur le bateau qui le conduit à Tinos, petite île des Cyclades où il possède une maison. Au moment où ce portrait est réalisé, il entreprend l'étude du sango, langue nationale de Centrafrique, sujet principal de son dernier ouvrage. La réalisatrice établit des correspondances avec d'autres créateurs dont elle propose de brefs portraits : le peintre André François, le poète Jacques Lacarrière ou le metteur en scène Roger Planchon.